LUXEMBOUR EMPLOI POUR FRONTALIER

LUXEMBOUR EMPLOI POUR FRONTALIER

LUXEMBOUR TRAVAIL POUR FRONTALIER OFFRE D'EMPLOI PLACEMENT TRANSFRONTALIER

Au Luxembourg, un emploi pour frontalier est désigné comme le recrutement par des employeurs luxembourgeois de personnes qui ne résident pas sur le territoire grand-ducal mais à sa frontière et qui souhaitent travailler dans le Grand-Duché.

Au Luxembourg, un travail pour frontalier a pour objectif de proposer une activité professionnelle rémunérée à un employé qui traverse régulièrement la frontière entre son pays de résidence et le territoire grand-ducal.



DÉFINITION TRAVAILLEUR FRONTALIER AU LUXEMBOURG

QU’EST-CE QU’UN TRAVAILLEUR FRONTALIER AU LUXEMBOURG ? DÉFINITION

Au Luxembourg, un frontalier est par définition comme un employé qui réside dans un pays limitrophe du Grand-Duché et qui occupe un poste de travail sur le territoire luxembourgeois.

Au Luxembourg, le travail frontalier n’est pas obligé, comme il est faussement suggéré parfois, d’habiter sur une bande géographique de 20 ou 30 kilomètres, car il doit juste faire de sorte qu’il soit à son travail comme l’exige son employeur luxembourgeois, ce dernier étant indifférent s’il habite en Lorraine ou à Montpellier.



NOMBRE DE TRAVAILLEURS FRONTALIERs AU LUXEMBOURG

COMBIEN DE FRONTALIERS TRAVAILLENT AU LUXEMBOURG ?

Au Luxembourg, près d’un quart de million de frontaliers traversent la frontière entre leur pays et l’Arche-Duché pour aller rejoindre leur lieu de travail sur une population luxembourgeoise active d’approximativement un demi-million de travailleurs.

Au Luxembourg, le classement du nombreux de frontaliers est dominé essentiellement par les Français (plus de 100.000) les Belges et les Allemands avec respectivement 50.000 employés frontaliers.

ASSURANCE MALADIE ET RETRAITE POUR LES FRONTALIERS SUR LE GRAND-DUCHÉ

L’assurance maladie d’un frontalier au Luxembourg suit les règles de couverture au sein de l’Union Européenne qui dit que le lieu de travail est le lieu de contribution de l’assurance santé et que dans son pays de résidence, le frontalier aura droit à une couverture médicale automatiquement.

Au Luxembourg, la retraite d’un frontalier est réglée par la sécurité sociale luxembourgeoise qui récolte les contributions et qui lui paiera à l’âge de sa retraire une pension indépendamment s’il touche une retraite dans d’autres pays ou pas, l’essentiel c’est d’avoir contribué pendant au moins une année.

EST-IL POSSIBLE DE DEVENIR TRAVAILLEUR FRONTALIER AU Luxembourg SANS AVOIR UNE NATIONALITÉ EUROPÉENNE ?

La réponse est oui. La seule condition est que le travailleur frontalier qui n’est pas citoyen de l’Union Européenne (UE), de nationalité d’un pays tiers, soit résident légalement et dispose d’un permis de séjour dans l’UE.